• Commencer
  • ERP 2022 : 9 tendances dans l'avenir digital

Contributions actuelles

ERP 2022 : 9 tendances dans l'avenir digital

Durée de lecture: 6 Minutes 25.01.2022 Actualités & Tendances

Quels sont les thèmes que vous devriez avoir à l‘esprit pour l’année à venir?

Rarement la perspective d’une nouvelle année n'a été entachée d'autant d'incertitudes qu'actuellement. Malgré toutes ces incertitudes, certaines tendances dans le domaine de l’ERP que vous ne devriez pas ignorer en 2022, se dessinent.

Que va donc apporter l'année qui vient ? Certains lisent dans le marc de café, d'autres se fondent sur leur intuition. Un coup d’œil dans des études actuelles fournit déjà des indications plus fiables. De ces études ainsi que de notre propre pratique de projets, nous avons identifié neuf domaines d'action auxquels les utilisatrices et utilisateurs d'ERP dans votre entreprise devraient s’attaquer en 2022.

  1. Interfaces au lieu de points de rupture : assurer une intégration sans faille

    La digitalisation de certains secteurs d'activité ou domaines de l'entreprise fait de grands progrès. Mais une vraie transformation n'est couronnée de succès qu'avec des processus de bout-à-bout sans faille et le couplage cohérent de tous les systèmes pertinents. L'association numérique Bitkom souligne dans son livre blanc intitulé ERP-Trend-Check 2021 (lien en allemand uniquement) que les  solutions de numérisation et d’intégration offrent à la fois le degré de maturité nécessaire qu'une grande valeur ajoutée. C'est pourquoi les entreprises devraient s'atteler à repérer lacunes dans leurs processus et à les combler.

  2. Ressources humaines : passer à la digitalisation au numérique et ainsi s'améliorer

    Les ressources humaines en sont le parfait exemple. L'Étude des services RH de Haufe (lien en allemand uniquement) ont aussi mis en exergue en 2021 l'importance d'une numérisation continue. Elle détermine ceci : la satisfaction des clients internes est directement liée à la transparence et la numérisation des processus. Cela vaut donc le coup de lier la gestion des processus RH avec le au système ERP comme point central de toutes les données de l'entreprise.

  3.  Renforcer les chaînes d’approvisionnement, maillon par maillon

    La sécurité d'approvisionnement en matériaux matériels et en produits semi-finis est actuellement la priorité le point primordial à l'ordre du jour, au même titre que la hausse des prix les prix en augmentation, pour la majorité des entreprises de production. Une gestion efficace des achats et des fournisseurs revêt ainsi une importance vitale. Un rapport du cabinet de conseil de la maison de consultants PWC apporte de bonnes nouvelles sur ce point. Il prouve que quiconque numérise sa chaîne d’approvisionnement la chaîne logistique investit dans la croissance du chiffre d'affaires et la réduction l'abaissement des coûts.

  4. Smart avant le Cloud : démarrer des initiatives IdO

    L'Internet des objets poursuivra sur sa lancée en 2022. Un sondage actuel de l’opérateur de réseau satellite britannique Inmarsat prédit qu'au cours des trois prochaines années, les investissements dans l'Internet des Objets (IdO) dépasseront les dépenses pour les technologies du cloud et les autres technologies de transformation. Pour toutes les autres entreprises qui ne se sont pas encore penchées sur ce thème de l'IdO, cela signifie : qu’ il est grand temps ! Il n'y a plus d'excuses techniques. Car les systèmes ERP sont préparés depuis des années à prendre en charge les nouveaux modèles de service et d’entreprise.

  5. Qualité des données : miser sur l'automatisation

    La quantité des données continue d'augmenter avec l'IdO. Mais déjà, selon une étude IDC (lien uniquement en allemand), une entreprise allemande sur trois enregistre une croissance des données comprise entre 31 et 60 pour cent – par an ! 37 pour cent considèrent la garantie d'une qualité élevée des données comme un défi majeur. Mais dans ce cadre, nombreuses sont celles qui voient encore la mise à jour des données comme un projet, et pas comme un processus. Face aux montagnes de données sans cesse plus grandes, une gestion continue et automatisée des données est devenue totalement incontournable.

  6.  Process Mining : sonder les potentiels

    Même Les processus qui sont déjà numérisés ont encore un potentiel d'optimisation. Le Process Mining a pour mission de les mettre en valeur. En prenant l'exemple du traitement des commandes, les auteurs du Bitkom ERP-Trend-Check le montrent clairement : quiconque souhaite concevoir et optimiser ses processus de manière transparente grâce au Process Mining ne peut pas passer à côté des données du système ERP. Mais les efforts valent le coup. Le Bitkom alloue au Process Mining un potentiel d'utilité élevé en termes de gestion commerciale.

  7. Un avenir solide : devenir plus durable

    Un sondage Forsa (lien uniquement en allemand) le montre : 70 % des PME voient dans une action durable un facteur essentiel pour leur pérennité. Le système ERP acquiert ainsi un autre rôle central. Il fournit pour la gestion des ressources et du CO2 les informations nécessaires pour réduire les déplacements professionnels, la consommation d'électricité, les déchets de production tout comme la consommation de papier, de matériaux d'emballage et de matériaux de production ainsi que de consommables. De plus, une planification commerciale améliorée contribue à éviter la surproduction. Le système ERP devient ainsi la source unique de vérité (Single Source of Truth) de toutes les mesures.

  8. Sécurité des informations et des données : prendre la sécurité au sérieux

    Selon une étude d'EY d'octobre 2021 (lien uniquement en allemand), 44 % des entreprises ont eu au cours de l'année passée des preuves concrètes de cyberattaques – tendance en augmentation. Les pirates visent des rançons, la réputation, les secrets commerciaux des leaders technologiques ou les données des clients. C'est pourquoi vous devriez dans tous les cas discuter avec votre fournisseur ERP de ce qu'il convient de faire en cas de cyberattaque.

  9.  L'IA alliée à l'utilisabilité : mettre l'utilisateur au centre

    La convivialité d'utilisation est aujourd'hui bien plus que « nice to have », elle est un facteur d'hygiène. Plus un logiciel peut être utilisé de manière intuitive, meilleure est son action sur la productivité des collaborateurs. L'Institut des systèmes intelligents d'analyse et d'information Fraunhofer (lien uniquement en allemand) a étudié la contribution de l'intelligence artificielle (IA) à la valeur ajoutée.. Les chercheurs voulaient savoir quelles fonctions intelligentes issues de l'environnement professionnel ou privé les utilisatrices et utilisateurs souhaitent pour le système ERP. Le souhait de loin le plus fréquent (21 %) était la saisie par reconnaissance vocale. Si vous êtes actuellement à la recherche d'un nouveau système ERP, vous devriez donc poser des questions à votre futur fournisseur de logiciels non seulement sur la facilité d'utilisation mais aussi sur les thèmes d'avenir de ce type.

You want this really cool thing to download.

Download The Thing!

placeholder_200x200